ASPAig - Aigurande

L'association pour la sauvegarde du patrimoine d'aigurande

Retour à la liste

Nos Activités en 2017 : Encore une année bien remplie

18/12/2017
 

ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE D'AIGURANDE 

Mairie

1, place de la Promenade
36140

1) Parcours historique à Aigurande : 

Nous cherchons à mettre en valeur notre patrimoine. Pour cela, nous avons poursuivi notre recherche sur l’histoire d’Aigurande et complété nos fiches sur chacun de la quinzaine de lieux intéressants répertoriés dans la ville (cf. le dépliant : « Aigurande sur Bouzanne – Promenade historique » édité en 2016 avec la Communauté de Communes de la Marche Berrichonne). En chacun de ces 15 lieux sera mis en place un panneau (bilingue français et anglais) avec un résumé de son histoire. Un code lisible par les téléphones portables permettra d’accéder à notre site web où sera décrite en détails l’histoire du lieu visité. Un panneau de description et de mode d’emploi du parcours sera placé auprès de la mairie.

Ce projet est maintenant bien défini, en accord avec la Municipalité, et nous avons déposé un dossier de demande de subvention auprès du Pays de La Châtre.

2 & 3) Vie des Aigurandais : notre prochain publication : 

Pour compléter notre connaissance de l’histoire des Aigurandais, il a été décidé d’étudier « Comment vivaient les Aigurandais pendant la première moitié du 20éme siècle », en reprenant la méthode utilisée avec succès pour « Aigurande pendant la guerre de 1939/40 » (recueil de témoignages édité en 2015) ; nous avons déjà interviewé plus d’une vingtaine d’Aigurandais qui se souviennent de cette période ou en ont des documents. L’objectif est de publier un recueil de témoignages au début de 2018.

Nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont accueillis et ont accepté de nous livrer leurs souvenirs.

4) Site web ASPAig

Ce site sera un outil pour faire connaître Aigurande et l’ASPAig et pour informer nos adhérents et sympathisants. Sur la base d’un cahier des charges précis, nous avons consulté plusieurs cabinets spécialisés et retenu une entreprise castelroussine pour le réaliser. Le site devrait être opérationnel début 2018.

Ce que nous voulons, c’est un site convivial et pérenne, conforme aux derniers standards internationaux et qui pourra facilement être régulièrement mis à jour.


5) Animations, concerts et conférences : 

Décor des puits : Pour les fêtes pascales, les puits de la ville ont été, encore cette année, décorés. Cette façon de mettre en valeur nos puits et d’animer notre ville continue d’être prisée des Aigurandais et de nos visiteurs.

Concert du samedi 6 mai en l’église d’Aigurande : par le trio Des Cordes. Ces trois musiciennes talentueuses ont donné un concert de qualité, bien apprécié par une soixantaine de participants enthousiastes.

Débat du 9 juin : « Nos bouchures, héritage d’un passé révolu ou atout pour l’avenir » débat vivant et constructif dans une salle des associations comble. Cf. compte rendu dans notre bulletin N°3.

Animations des journées du patrimoine : nous avons organisé trois contributions à ces journées :

Une conférence de Ph. BARLET le vendredi 15 septembre : plus de 70 personnes très attentives avaient pris place dans la salle des associations pour écouter Philippe BARLET brosser un tableau vivant et bien documenté de notre ville sous la révolution : « Aigurande : un bastion sans-culottes pendant la Révolution française ».

Une visite aux flambeaux commentée de la partie ancienne d’Aigurande, illuminée aux chandelles et suivie par 85 personnes, malgré le temps incertain, le samedi 16 septembre en soirée.

Nous remercions toutes les personnes qui ont contribué, notamment en illuminant leurs fenêtres avec des chandelles, à la réussite de cette soirée.

Une visite commentée de la partie moderne d’Aigurande, le dimanche 17 septembre après-midi : là, les averses en ont découragé beaucoup et seulement 13 intrépides ont affronté, parapluie en main, les éléments pour ce parcours.


6) Sauvegarde des derniers "baraquements" : 

Les « baraquements » ont été construits pendant la dernière guerre, entre la route de Bonnat et les abattoirs, pour loger quelques-uns des 566 strasbourgeois arrivés à Aigurande en septembre 1939 après l’évacuation de leur ville. Nous avons réussi à sauver de la démolition les trois derniers de ces logements encore debout. Nous allons maintenant essayer d’en faire un lieu de souvenir.


7) Bulletins de l'ASPAig : 

Nous avons édité en 2017 deux bulletins de 12 pages chacun, un en janvier et un en novembre. 


8) Divers : 

L’ASPAig est membre de la Société des Sciences Naturelles Archéologiques et Historiques de la Creuse (SSNAHC), ce qui permet à nos adhérents de participer aux activités de cette Association et en particulier aux intéressantes visites organisées dans la contrée creusoise d’Aigurande.